Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Banlieusardises

Remonter

Haut

45 commentaires

Les cinq meilleures raisons d’acheter un déshydrateur

Martine Gingras

Êtes-vous un bon candidat pour faire l’acquisition d’un déshydrateur à aliments? À la manière d’un certain Late show, voici les cinq meilleures raisons d’en acheter un…

5. Il y a plus de fines herbes que de vêtements accrochées sur la corde à linge du sous-sol.

4. Vous prévoyez faire un voyage dans l’espace d’ici quinze ans et vous devez commencer à amasser des provisions.

3. Vous aimez tant les tomates séchées que vous en mettez dans vos salades même quand votre potager regorge de tomates fraîches.

2. Votre budget mensuel de boeuf jerky dépasse celui de vos achats en viande fraîche.

1. Vous calculez que le modèle d’entrée de gamme de NESCO/American Harvest n’est pas une dépense de 40$, mais bien une économie de 710$ lorsque vous comparez à un modèle de luxe en bois à 750$ (que vous n’auriez jamais pu vous payer de toute façon ;-)).

deshydrateur.jpgEh oui, j’avoue, j’ai craqué… Alors que j’hésitais à acheter un modèle bas de gamme, craignant pour sa durabilité, c’est la rencontre d’une herboriste la semaine dernière qui m’a convaincue. L’entrée de gamme roule chez elle du début de l’été jusqu’à l’automne et elle expliquait qu’à ce rythme, elle en brûle un toutes les années et demie environ. Mais elle rachète toujours le même modèle, de sorte qu’elle peut rouler avec des plateaux supplémentaires!

Sachant que je n’aurai pas un usage aussi intensif, je me suis dit que le modèle de base (déniché chez Walmart) conviendrait parfaitement à mes modestes besoins… quitte à acheter du plus haut de gamme lorsque j’en aurai les moyens ou si je réalise que je fais un usage vraiment incroyable de cet appareil!

Depuis deux jours, j’y ai fait sécher des tomates Principe borghese du potager, de l’estragon, du basilic… Et aujourd’hui, j’ai fait mon premier jerky de viande chevaline avec les épices d’essai inclues dans l’emballage. J’avais quelques doutes à l’idée d’utiliser de la viande hachée pour faire du jerky, mais mon doux et moi constatons avec surprise que le résultat est parfait!

J’ai déjà hâte d’expérimenter et de développer mes propres recettes de marinades pour mettre cette merveilleuse petite machine à profit. C’est à suivre!

Commentaires

  1. Johanne Lagacé

    Allo, très bonne idée ton achat, essaie les courges, délicieuses en trempettes,elles ont un goût de noisette quand elles sont séchées. Si tu peux envoie moi la recette de la viande séchée,Jai encore les épices mais plus la recette et mon anglais est mauvais.
    Merci, Johanne

  2. Wow, ça a l’air bon en titi, ton histoire de courgettes en trempette!

    Pour la viande avec les épices inclues dans le kit, tu prends 1 lb (500 g) de viande hachée extra-maigre à laquelle tu mélanges les deux sachets (il y en a un pour assaisonner et l’autre pour la salaison qui «ralentit la croissance des bactéries de surface pendant le stade initial du séchage» (quand on n’a plus du mélange à salaison, il suffit de mettre 1 c. à thé de sel pour chaque livre de viande).

    Ensuite, tu prends des petites portions de viande que tu roules sur une surface plane pour avoir une longue saucisse très mince.

    Tu les places sur les grilles du déshydrateur et tu actives la machine pendant 4 à 15h (dans mon cas, il en a fallu environ 6), en épongeant à l’occasion l’huile qui perle à la surface de la viande.

    J’ai trouvé que la viande de cheval était parfaite pour cette recette. Attention, selon le petit dépliant, si tu utilises de la volaille, du porc ou du gibier frais, après le temps de séchage, tu devras les faire chauffer dans le four à 160 F pendant 1h pour éviter les risques de salmonelle.

  3. Liette

    Martine! Je viens d’aller faire mon achat chez Wal Mart! J’ai bien hâte de l’essayer en arrivant à la maison ce soir. Pis, pour les courgettes, je vais bien en essayer avec celles du potager!

    Je suis super contente!

  4. Super, Liette! Tu me donneras des nouvelles de tes expérimentations!

  5. France

    Woah! Trop chouette, ce truc! Martine, veux-tu une autre bonne raison que le prof d’économie familiale 201 aurait préconisé? Un four pour faire sécher toutes les tomates italiennes du jardin, ça coûte une beurrée en électricité! Ton investissement sera rentabilisé en l’espace de deux étés, sans compter qu’il y a moins de pertes avec le déshydrateur.

    Parlant prof, ça n’aurait pas été génial d’avoir ça à l’école pour nous aider à sécher les cours? Duh!

  6. helene

    Allo France;

    J’ai essayé ton truc avec les Corn Flake de Wall Mart.

    Wouach…..pas bon…..Hélène Liette;,

    Liette;
    Quel est le WalMart où tu as trouvé ton déhydrateur. Merçi….

  7. gilles viali

    Superbe votre déshydateur. Je vais chercher pour voir si cela existe en France. Le dirais si trouve.
    Avez-vous essayé les champignons ? et les fleurs ?

  8. Liette

    Hélène, c’est le Wal Mart du Centre Laval, boul. le Corbusier.

    Pour Martine:

    Les tomates séchées, est-ce que tu vas jusqu’à temps qu’elles soient sèches ou tu leur laisses un peu d’humidité? J’ai essayé avec des tomates vertes pour tester, ça pris 11 heures et elles sont entre «sèches» (croquantes) et «humides». Je veux les conserver dans un sac de plastique (air enlevé) et non dans l’huile pour l’instant. L’année dernière, elles n’étaient pas assez sèches, alors elles ont moisi…

    Merci à l’avance

  9. Désolée du retard que je prends à répondre aux commentaires ces jours-ci… on dirait que mon horloge biologique est déphasée: en quelques jours, je suis passée de mon 5h habituel à un étonnant 7h, qui me laisse beaucoup moins de temps pour mon rituel matinal!

    Rapidement, à Hélène: le mien vient du WalMart de Rosemère. Il en restait un sur les tablettes, tu peux peut-être demander au gérant de celui de Valleyfield de le faire venir ;-)

    À Gilles: je n’ai pas encore essayé les fleurs et je ne suis pas très fan des champignons (sauf les shitakes), mais le saumon est à faire pleurer de bonheur… tenez-nous au courant de vos démarches, car je suis certaine que ça intéressera quelques bonnes fourchettes de chez-vous qui lisent les Banlieusardises!

    À Liette: Pour les tomates, j’utilise la Principe Borghese, qui est apparemment la tomate traditionnelle qu’utilisent les Italiens pour le séchage. Comme elle est de petite dimension, il suffit de la couper en deux; j’ai aussi essayé avec des Italiennes noires coupées en 3. Mes premières sont trop sèches à mon goût; je vise la texture de celles achetées en épicerie (qui sont séchées, mais quand même souples)…

    Note à moi-même: la prochaine fois que je parle d’un appareil, je devrais acheter des actions de la compagnie… avec tous ceux qui en achètent, ça ne pourra que monter et ça rentabilisera les Banlieusardises ;-)

  10. helene

    Allo Martine;

    Quelle gentilesse de prendre de ton temps pour me répondre.
    Pour ce qui est de demander au gérant de Valleyfield, je n’ai pas osé argumenter vu que la réponse venait de lui….
    Merçi Liette, merçi Martine, çà fait que Rosemère et Laval, here I come! :-) :-)

  11. Liette

    Allo!

    Hier soir, j’ai fait sécher mes fleurs. J’ai fait un premier test au début de mon achat de l’appareil et hélas, mes roses trémières et mes calendulas ont moisi.

    Alors, hier soir, j’ai refait un essai avec ces mêmes fleurs en plus du géranium, des feuilles de lavande, de camomille. Tout a très bien séché, mais, pour les roses et les calendulas, j’ai égrené les pétales et je n’ai pas gardé les pédoncules, ce qui est d’après moi la cause des moisissures du premier essai.

    Ce qui est resté des fleurs de calendula, j’ai fait mon eau de rinçage en faisant une infusion avec de l’eau distillée.

    Ce que je veux faire en fin de semaine, c’est de «monter» mes sels de bain, tels que décrit dans le livre «Beauté dans votre jardin» que tu m’as fait découvrir, Martine!

    Encore une fois, merci et longue vie à ton site! SUPER

  12. Merci des informations concernant les fleurs… pour ma part, j’ai seulement 2-3 fleurs de calendula, alors on est encore loin d’une eau de rinçage ;-)

    Je vais les laisser sécher sur la tige et récolter les graines… j’en aurai assez l’an prochain pour m’amuser un peu comme tu le fais ;-)

  13. J’ai trouvé mon déshydrateur au Wallmart de Brossard (juste à la sortie du Pont Champlain, blv. Taschereau) . :)

    Je vais lire le petit livre pour savoir s’il a une durée de vie illimitée car il va servir! ;)

  14. Jobine

    Bonjour,
    Je découvre votre site ce matin et je vous en félicite il y a une multitude d’informations en particulier le déshydrateur dont j’ignorais jusqu’à il y a quelques minutes l’existence. Pouvez-vous m’en dire plus : Pourquoi déshydrater les aliments ? Quels sont les avantages d’un tel appareil chez soi ?
    J’habite en France et je me demande où je pourrais bien dénicher un déshydrateur. C’est une nouvelle mode qui perdra son attrait dans quelques temps ou un nouveau mode de préparation culinaire ?
    Merci à vous de me renseigner.
    A bientôt.

  15. Bonjour Jobine!

    La déshydratation est un mode de conservation des aliments au même titre que la congélation et la mise en conserve, et c’est là la principale utilité du déshydrateur: il permet de sécher rapidement, économiquement et proprement les fines herbes, tomates et autres produits du potager ou du marché (on peut sécher soi-même ses fruits, par exemple, dont certains sont friands). Ce genre d’appareil est aussi très prisé chez les gens qui partent en expédition (en mer, en montagne, etc.), et qui veulent se préparer des provisions à moindre coût que celles vendues sur le marché.

    Mais alors que j’achetais le mien en prévision des récoltes de fines herbes et de tomates, j’ai réalisé qu’il pouvait être utilisé à des fins culinaires, que je m’amuse à explorer et à partager ici.

    Est-ce que je « cuisinerai » encore au déshydrateur dans 15 ans? 5 ans? Aucune idée! De toute façon, même si je ne devais éventuellement l’utiliser que pour sécher mes récoltes d’automne, je ne le considérerais pas moins comme un bon achat… mais je ferais face au courroux de mon doux, qui demande, redemande et demande encore du « saumon confit » ;-)

    Pour en acheter en France: j’avais fait quelques recherche suite à la question de Gilles Viali… je lui suggérais de contacter Nesco/American Harvest pour connaître leur distributeur local. Sur leur site, ils présentent en effet une version internationale (230 V) du modèle « pro »:
    http://www.nesco.com/products/product.phtml?category=1300&subcat=0&id=116

    Bonne recherche!

  16. pierre le belge

    bonjour martine
    je suis tombé sur ton article sur le déshydrateur
    et l’idée m’a trottiné dans la tête , j’ai fait des recherches sur l’europe et j’ai trouvé un firme allemande
    maintenant je l’ai :)
    j’ai commencé à ce stade avec des récolte d’automne
    c’est tout bonnement génial en plus ca sent agréablement bon dans la maison
    j’ai trouvé des recettes chez nesco mais en anglais (ce n’est pas mon fort :) )
    existe til d’autres endroits où trouver des recettes en français si possible
    à bientôt

  17. Bonjour Pierre! Contente que tu aies pu mettre la main dessus, ça ne semble pas courrir les rues de ton côté de l’océan!

    Pour les recettes en français, en voici déjà deux, gracieuseté de moi-même:

    Saumon confit: http://www.banlieusardises.com/delices/archives/000653.html
    Jerky de boeuf au fines herbes du jardin:
    http://www.banlieusardises.com/delices/archives/000684.html

    Je dois aussi refaire et ajuster une recette de boeuf teriyaki qui en a fait pâmer plus d’un, mais qui avait besoin de petites retouches selon moi pour être parfaite ;-)

    Pour l’instant, je n’ai pas repéré de répertoire de site de recettes en français, mais je crois que plusieurs recettes de Taty (une de tes concitoyennes :)) pour la cuisson au four doux pourraient être réalisées dans un déshydrateur:
    http://www.island.be/cuisine/RECETTES/fourdouxrec.htm

    Pour ma part, je regarde effectivement du côté des recettes en anglais pour comprendre les principes de base pour un aliment donné (notamment lorsqu’il est question d’empêcher les bactéries de proliférer lors de la cuisson des viandes!), et une fois que j’ai pu en comparer quelques unes, je laisse l’imagination aller librement en consultant ce que j’ai de bon dans le garde-manger pour assaisonner !

    Amuse-toi bien…

  18. Jobine

    Merci Martine ! Désolée pour mon retard à te répondre, j’attendais une réponse dans ma boîte aux lettres…. et je n’étais pas revenue dans le site car j’étais absente quelques jours.

    Le site que tu mentionnes malheureusement est en anglais et mes connaissances dans la langue de Shakspeare sont trop modestes pour que je comprenne quoi que ce soit.
    J’avais aussi effectué des recherches mais je n’ai rien trouvé en France. Peut-être dans quelques temps, à suivre donc.
    Merci encore.

  19. pierre le belge

    bonjour martine et jobine et les autres

    merci martine pour les bons tuyaux ;)

    pour jobine, je peux lui donner un petit tuyau pour lire un site dans la langue de voltaire ;)

    il suffit d’aller sur http://www.wanadoo.fr
    il s’y trouve un icone « traduction »
    tu mets l’adresse du site en anglais sans oublier d’indiquer le sens de traduction « anglais francais »
    et tu valides
    je sais que les traducteurs online ne sont pas géniaux mais ca aide à naviguer

    ensuite tu peux trouver un déshydrateur sur le catalogue 3 suisses
    la firme allemande c’est « severin »

    bonne journée

  20. Jobine

    Merci Pierre,
    Ca y est je l’ai ! En fouinant un peu hier sur le net, j’ai trouvé un déshydrateur dans un entrepot de déstockage pas loin de chez moi, au prix de 129 euros. Donc, ça y est je l’ai. Mais j’ai un problèe car je ne vois pas de tableau de commande pour programmer. C’est le modèle « Classic Every-day food drier » de chez Ezidri, dans le livret qui lui est destiné, il mentionne les températures, les temps à programmer mais je ne vois pas où c’est sur l’appareil.
    Vous pouvez m’aider tous ? Ou dois-je le rapporter

  21. Jobine

    Une précision : c’est aussi le Ultra FD 1000.

    PS : un merci encore à Pierre pour l’astuce de traduction. Je connais Reverso pour traduire mais les pages du site dont je parle plus haut sont trop longues à traduire, il faut le faire par dizaine de lignes.

    J’attends vos réponses pour la programmation, comment faire.
    Merci.

  22. En effet, Pierre, les outils de traduction sont souvent utiles dans ce genre de situation. Quand j’en ai besoin, j’utilise personnellement Google:
    http://www.google.com/language_tools?hl=fr

    Jobine, malheureusement, je n’ai pas un modèle programmable… avec mon petit bouton on/off, je suis bien mal placée pour t’aider :-/

  23. Jobine

    Martine, je n’ai même pas un bouton on/off ! Rien du tout ! Je branche et le moteur tourne, voilà. Ca c’était pour un essai mais rien ne s’allume, je ne sais pas m’en servir c’est malin ! (wouarf !)
    D’après toutes mes recherches, il s’agit du modèle haut de gamme, qui est présenté à plus de 400 euros !
    Je l’ai vu dans le site http://www.phytotherapeute.com quiprésente trois appareils.

    Ce site est bien d’ailleurs, je vous le recommande. D’ailleurs il donne des recettes pour le déshydrateur, mais peut-être que vous les connaissez déjà.

    Bon ben qu’est-ce que je fais moi maintenant ? Je ne sais pas comment faire pour savoir quant vont être secs les aliments.

    @+

  24. Jobine, je voudrais bien t’aider, mais j’ai de la misère à te suivre… (on va y arriver ;-)) Le moteur tourne et rien ne s’allume? Quand le moteur tourne chez moi, c’est que la machine déshydrate. S’il n’a pas de tableau de programmation, c’est probablement qu’il est ajusté pour une chaleur de déshydratation « médiane » qui sera parfaite pour la plupart des usages. C’est ainsi que le mien est conçu et je l’utilise sans tracas. Ton petit guide doit être fait pour couvrir la plupart des appareils du même manufacturier, donc certains énoncés s’appliquent à un autre appareil… d’ailleurs, sur le site du manufacturier ezidri, les modèles classic et ultra fd1000 sont deux appareils différents… Mon hypothèse est que tu as sans doute le « classic » et les informations relatives au tableau de contrôle concernent plutôt le Ultra…

    Quant à savoir quand les aliments seront secs, c’est la bonne vieille méthode essais et erreurs: tu sèches, tu constates, tu notes. Quand je fais sécher un aliment pour la première fois, j’interromps le processus presqu’à chaque heure pour voir où en est le séchage. Les fines herbes sèches très rapidement, mais certains aliments comme les tomates mettent jusqu’à 12h pour être à mon goût!

  25. Jobine

    Merci Martine. Sur l’appareil il y a marqué « classic every-day food drier » et j’ai le livret du du « ultra fd1000 ».
    Et dans le site de ezidire, il y a deux modèles : le « ultra fd 1000″ et le snackmaker ».
    D’après le livret, le snackmaker comporte un bouton de sélection rapide, un bouton fort moyen doux, un bouton séchage de 35 à 60°C. Le ultra fd 1000 comporte un bouton de sélection rapide, 5 niveaux de tempéraure, un bouton séchage de 35 à 60°C. Et je n’ai aucun bouton sur l’appareil. Rien. Quand je le branche il fonctionne immédiatement.

  26. On dirait vraiment que tu as un livret qui ne correspond pas avec ton appareil, ce qui explique bien des questions que tu te poses, et auxquelles le manufacturier ou le vendeur pourra mieux que moi répondre!

    Mais tu sembles bel et bien avoir un appareil où les fonctions sont, comme sur le mien, réduites à leur plus simple expression: on allume, ça déshydrate ;-)

  27. Jobine

    Oui Martine c’est ce que je pense avoir compris finalement. Mais alors, il s’éteint tout seul ? Et je ne peux pas déshydrater de tout si le chauffage est préréglé à 55°C ? Ou alors je ne sais pas combien de temps il faudra.
    Je me demande si je ne vais pas le rapporter.

  28. Non, tu vérifies de temps en temps où en est le séchage, et tu l’éteinds quand tu vois que c’est sec…

  29. Jobine

    Merci Martine. Je crois qu’en effet c’est le modèle de base. Mais alors il est bien plus cher que celui que tu mentionnes à 40 dollars et qui d’après la photo, a un programmateur sur le couvercle ?

    Bon, je ne sais pas si je vais le garder. J’aimerais bien que Pierre me donne son avis. Les 3 Suisses ne présentent pas dans leur site de déshydrateur. Que pense-tu de mon appareil Pierre ? rapport qualité/prix ?
    Merci.

  30. Non, Jobine, pas d’options de programmation sur le modèle d’entrée de gamme de NESCO, qui est celui que j’ai… juste un bouton marche/arrêt!

  31. Jobine

    Bon, je me suis décidée à le faire fonctionner ce matin. Pour voir. J’ai mis des bananes et de la pomme, c’est tout ce que j’avais sous la main et j’ai rempli deux plateaux. Depuis 9h00 ça chauffe. Je surveille de temps en temps et je suis surprise car au bout de deux heures, c’est déjà bien déshydraté. Mais d’après le livret, il faut de 12 à 16 heures pour des rondelles de bananes ! J’avoue que j’ai du mal à me rendre compte en pliant un morceau entre deux doigts quand il va falloir que j’arrête le séchage.
    Martine, étant donné qu’il est programmé à 55°C, penses-tu qu’il soit vraiment efficace pour la conservation des nutriments puisque j’ai lu qu’il faut pour certains aliments de 40 à 60°C ? A 55°, forcément, c’est plus chaud et plus rapide, est-ce que cela ne nuit pas aux qualités nutritives de certains ?

  32. C’est possible, Jobine, mais un moteur de recherche sera un meilleur allié que moi pour répondre à tes questions: je suis une gourmande, pas une nutritionniste ;-)

  33. pierre le belge

    non sur le site 3 suisses on ne le vois pas mais sur le catalogue oui
    il est a 79 euros
    mais simple comme celui de martine

  34. rodolphe

    Salut à tous,
    Pour la France il y a un séchoir à fruits dans le catalogue tompress
    http://www.tompress.com (un peu cher 129 euros)
    Vaut-il mieux mettre ce prix ou chercher un modèle sur le continent américain ?
    Je cherche à acquérir un deshydrateur : si des compatriotes ont des conseils, des adresses… parceque de ce côté de la mer… ca a l’air un peu compliqué
    Cordialement Rodolphe

  35. Marie -josee M

    Nous sommes a la recherche d un bon deshydrateur pour les viandes surtout!!! MAis aussi les fruits…

    Ceux deja prepares en magasin coutent une fortune et nous prenons la mer avec notre voilier cette automne…. Nous cherchons une solution economique et legerte a tout ca mais on y connait rien!!!

    Un ptit coup de pouce svp
    Marie et MArio

  36. marijo

    Je cherche désespérément un désydrateur… le modèle de base ferait l’affaire… vu que je suis encore néophyte et que je vais commencer par essayer avant de plonger dans l’artillerie lourde …..

    Aide s.v.p.
    J’ai essayé chez Walmart… mais il ne semble pas y en avoir partout !!!

  37. marijo

    C’est moi qui vient de demander de l’aide sur les déshydrateurs…. correction dans mon adresse….

    Merci encore

  38. Bonjour Marijo! Tu peux aussi aller voir chez Sears ou dans certains magasins de produits naturels. Quelques « voisins » en ont discuté dans la section commentaires de cet autre billet:

    http://www.banlieusardises.com/delices/archives/000585.html

    Bonne recherche!

  39. Icecream

    Bonjour à tous,

    Moi aussi je cherche un déshydrateur mais j’ai lu l’interview d’une nutritioniste qui disait que la déshydratation à froid est bien meilleure.

    Bon, d’accord, il semble que le prix soit beaucoup plus élevé que pour la déshydratation à chaud mais bon, quand c’est pour le bien-être de mes deux petits monstres!!!

    Enfin bref, je voudrais savoir si quelqu’un connaitune marque de déshydrateur à froid et puis vous faire partager cette info, simplement.

    Salut

  40. Thérèse

    J’aimerais savoir sur quel site je peux trouver les recettes dont vous parlez dans les articles sur le déshydrateur, ex: le saumon séché, les courgettes, etc. Merci à l’avance et félicitation pour vos suggestions.

  41. Bienvenue sur les Banlieusardises, Thérèse! En effet, vous trouverez plusieurs de mes recettes en faisant une recherche dans le moteur sur le site, ou alors cliquez sur le lien suivant (avec le bouton droit + ouvrir dans une nouvelle fenêtre)
    http://www.banlieusardises.com/mt/mt-search.cgi?search=d%E9shydrateur

    :)

  42. Thérèse

    J’aimerais connaître l’endroit où je peux acheter les épices mélangées pour faire les jerky, comme celles qu’il y avait à l’intérieur de la boîte du déshydrateur que j’ai acheté ou tous autres mélanges similaires. De plus, pour les tomates italiennes séchées, est-ce qu’on peut les mettre dans l’huile après la déshydratation et comment faire. Celles que j’ai fait déshydrater étaient très sèches et elles n’ont pas ramollies quand je les ai placées dans l’huile. Merci à l’avance pour les informations.

  43. Carococo

    J’arrive peut-être un peu tard pour les commentaires mais je viens tout juste de suivre ce lien après avoir lu l’article sur le saumon séché confit…

    J’utilise mon déshydrateur, entre autres, pour faire des « chips » de viande… Les enfants (et les grands…) adorent ça! C’est parfait comme collation et j’en amène toujours en camping, avec des noix et du fromage ça fait des supers dîners rapides…

    La recette de base…
    Une livre de boeuf à fondue chinoise
    1/2 tasse de vin rouge
    1 c. thé sel
    1 c. table d’herbes de Provence
    2 gousses d’ail
    Poivre au goût

    Dégeler le boeuf et mettre dans un sac avec tout le reste. Bien mélanger. Mariner toute la nuit, ou 24h, au frigo. Étendre les tranches sur les grilles du déshydrateur (on peut en mettre 2-3 tranches d’épais… avant je les mettais une par une et ça prenait de la place… et du temps!!). Déshydrater à 145 degrés pendant 6-7 heures. Moi je les laisse déshydrater toute une nuit parfois. Elles sont plus croquantes et on n’entend pas le bruit de l’appareil!

    Au lieu de mettre des herbes de Provence, on peut improviser avec du garam masala, de la coriandre séchée en feuille etc… Mais il est toujours très important de mettre du sel (un peu moins si on double ou triple la recette)!

  44. Karl

    Salut a tous, j en ai trouvé un déshydrateur sur ce site http://www.mastermateriel.com/ mais c est un site de matériel professionnel donc le prix suit aussi.
    J hésite entre qualité et prix!
    HAaaa dur!!

  45. Sandra

    Je cherche à acquérir un déshydrateur… Nois sommes en 2018.. je me demande si le Nesco à tenu le coup ou bien si avec le recul tu recommanderais autre chose? Merci!

Soumettre un commentaire