Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Banlieusardises

Remonter

Haut

dessert - Banlieusardises

Crème brûlée à la citrouille

8 novembre 2011 | 8

Je mange peu de desserts. J’en cuisine encore moins (pour des raisons mathématiques évidentes). Les rares fois où j’ose m’aventurer dans le monde mystérieux du sucré, je m’en tiens à quelques valeurs sûres: des classiques éprouvés, auxquels je n’ose pas … Suite

Cupcakes de Ricardo (et des Peccadilles)

9 mars 2009 | 21

Est-ce que je vous ai déjà dit que pour un succès assuré avec les enfants, il fallait opter pour la raclette à l’heure du brunch, et bla bla bla et bla bla bla? Balivernes!

Pour un succès assuré avec les … Suite

Croustade à la rhubarbe et aux fraises

6 juillet 2008 |

Qu’est-ce qu’on fait, lorsqu’on n’a que la tarte aux pommes comme spécialité en matière de desserts, et que ce n’est pas la saison des pommes? Deux choses:

1- On invite des copines qui ont la dent sucrée et qui se chargent du dessert…
2- Quand on a épuisé le carnet d’adresses, on adapte notre seule et unique spécialité aux produits de saison!

croustade_rhubarbe_fraise_2.jpg

Avec deux beaux plants de rhubarbe au jardin, et des fraises «de la veille» achetées au marché (elles ont l’avantage d’être molles, sucrées et vendues à rabais), j’avais un bon point de départ. Je les ai tout bonnement mélangées avec du sucre, et je les ai mis dans un moule beurré avant de les couvrir du mélange de croustade qui fait le succès de ma tarte aux pommes (qui inclut des amandes et fait fureur à tout coup). On pourrait certainement faire la même chose en tarte, mais comme le mélange de fruits rejette beaucoup de jus à la cuisson, il faudrait trouver une manière de gélifier le tout!
Suite

Gâteau au chocolat du Cluny, version coccinelle

19 avril 2008 |

Ah, ma grande. Je l’ai allaitée. Lui ai préparé des purées maison. La nourris jour après jour avec le meilleur du meilleur. Mais allez savoir pourquoi, je ne me sens jamais autant maman que lorsque je lui prépare un gâteau d’anniversaire en cachette…

preparation_coccinelle.jpg

… faut croire que j’ai l’association maman-gâteau ancrée très profondément dans la psyché!

Elle demande souvent à revoir les photos de son gâteau papillon de l’an dernier. Elle l’aime tant qu’on a bien failli devoir y aller d’une variation sur le papillon cette année… jusqu’à ce qu’elle décide qu’elle voulait plutôt une coccinelle pour son troisième anniversaire.

Alors soit, un gâteau en forme de coccinelle pour lui faire plaisir à elle. Et au chocolat pour nous faire plaisir à tous :-)
Suite

Tuiles tendres et folles pour tous les goûts

18 février 2007 |

Nous étions invités à souper chez des amis. Eux préparaient le repas, nous apportions vin et dessert. Notre hôtesse, une femme audacieuse, s’était proposé de cuisiner «une paëlla spéciale dont elle seule avait la recette mais qu’elle avait perdue»… Comprenez-moi bien: ce n’est pas la recette oubliée qui m’inquiétait, mais plutôt l’idée d’avoir un plat à base de riz au menu. L’actualité récente a vu une famille se faire mettre à la porte d’un resto de Laval à cause des dégâts que faisait son bambin avec un plat de riz. Nos hôtes habitaient Laval. Il y aurait du riz sur la table. Et, facteur aggravant, non pas une, mais deux petites de moins de deux ans pour en mettre partout.

Le goût du risque, lui avons-nous diagnostiqué. Alors pour ne pas être en reste, nous avons décidé d’en prendre nous aussi dans la préparation des desserts. D’abord, mon doux a choisi de se lancer dans la préparation d’une crème glacée maison à base de mascarpone (déjà, un défi) et ce, même si sa sorbetière n’avait pas passé le temps réglementaire dans le congélateur (double-défi).

Et puis moi, qui ne suis pas spécialement douée pour les desserts, j’ai choisi de faire des tuiles aux amandes pour accompagner la crème glacée, en me disant que ce serait tout aussi bon de les tremper dans un coulis mascarpone, si la glace ne prenait pas faute de froidure dans la sorbetière…

tuiles_vue_d_ensemble.jpg

C’est la recette du Larousse gastronomique qui m’a guidée dans l’aventure des tuiles, mais pour les folles garnitures, c’est mon imagination qui a fait des siennes: ça a donné des tuiles aux pignons de pin et aux baies roses, des tuiles à la noix de coco et à la vanille pulvérisée, des tuiles au chocolat amer et au piment d’Espelette et enfin, des tuiles à la fleur de sel.
Suite

Cantaloup ou melon balsamique

17 juillet 2005 |

Une recette toute simple glanée dans je ne sais plus trop quel magazine estival (j’en feuillette des tonnes en allaitant ces jours-ci): arroser des morceaux de melon d’un filet de vinaigre balsamique!

C’est aussi exquis avec du cantaloup. J’y … Suite