Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Banlieusardises

Remonter

Haut

restes - 2/2 - Banlieusardises

Riz frit au poulet et aux légumes

17 mars 2010 | 8

Hein? Quoi? Vous trouvez pas ça assez sexy, comme titre? C’est qu’après le riz frit du lendemain et le riz frit extra-tes-restes, je commence à manquer d’imagination pour baptiser un plat qui consiste à combiner des restes de la veille! … Suite

Riz frit «extra tes restes» – le remake

25 janvier 2008 |

Ça doit être la quatrième «batche» de riz frit que je cuisine depuis le début de l’année, variant les ingrédients au gré de ce qui traîne dans le frigo. Je vous signale qu’on est la quatrième semaine de janvier. Calculez vite, et vous conclurez qu’on en mange en moyenne une fois par semaine. Y’a pas beaucoup d’autres plats avec lesquels on peut faire des moyennes, même annuelles, chez moi. C’est dire qu’on aime ça. Beaucoup. D’ailleurs, chaque fois que j’en sers, toute la famille en redemande. Même Judith veut boire un troisième sein après le repas! ;-)

C’est une recette vraiment simple, qui entre dans la catégorie «extra tes restes», c’est-à-dire qu’on la cuisine avec les fonds de plats de la veille et de l’avant-veille. Depuis des jours, mon doux me presse de mettre la recette sur les Banlieusardises. Promis, promis, promis, que je lui dis. Et puis j’oublie.

Mais aujourd’hui, alors que j’en cuisinais encore, c’est pleine de bonne volonté que j’ai pris mille et une photos du plat, avant, pendant et après la réalisation…

riz-prepare.jpg

Vraiment, je me suis donnée à fond. Pour finalement me rendre compte que je l’ai déjà publiée il y a un an et demi, sous le nom de riz frit du lendemain.

Mais si moi, je ne m’en souvenais plus, peut-être que vous non plus, hein? Alors allons-y pour un remake du riz frit du lendemain, en version «extra tes restes».
Suite

Vol-au-vent au poulet et olives… bis!

22 mars 2007 |

C’est dur, de se réinventer quotidiennement! Allons, allons, ne te mets pas tant de pression… qui te demande de te réinventer? Personne ne me le demande, en effet… mais quand on ouvre un blogue culinaire, il faut s’assumer, et pimenter sa cuisine de nouveauté, assaisonner chaque recette d’unicité si on veut la rendre publiable. À partir de ma énième recette de rôti de palette, vous allez bien finir par trouver que je me répète, non?

D’où mon silence. Ces jours-ci, je presse ma créativité culinaire comme un citron pour que les piges qu’on m’a commandées soient à la hauteur des attentes. Pour la cuisine au quotidien, je me suis retranchée dans mes classiques: le steak au poivre vert, les pâtes et les salades «extra tes restes», le gravelax, les burritos, les sautés asiatiques, les galettes de sarrasin au petit-déjeuner, le poulet grillé… rien de neuf sous le soleil, donc rien à publier!

Je pensais bien avoir enfin quelque chose pour vous avec ces vol-au-vent au poulet et olives…

Vol-au-vent-poulet-olives.jpg

Je voulais vous dire à quel point les olives salaient délicieusement le tout, ajoutant une touche unique et nouvelle pour moi… mais alors que je retroussais mes manches pour me mettre à la rédaction, le coeur joyeux, j’ai eu un doute.
Suite

Riz frit du lendemain

10 juin 2006 |

Riz-frit-003-300x200.jpgMon doux, un brin découragé devant l’énorme casserole de riz que nous avions à peine entamée pendant le repas, me demandait pourquoi je fais toujours cuire le riz en quantité astronomique. «Tu verras demain», lui répondis-je, sibylline.

C’est le lendemain qu’il a compris l’intérêt de la chose: c’est que je trouve que les féculents cuisinés en trop se prêtent tout particulièrement bien à la cuisine de récupération, autrement appelée «extra-tes-restes» (astronomique, extraterrestre… ahem, bon, faites comme si je n’avais pas fais ces tentatives de blagues et poursuivons…)

Les pâtes de la veille font de délicieuses frittata, les pommes de terre cuites en trop peuvent servir de base à une tortilla espagnole… et le riz cuisiné en trop grande quantité? On le fait frire dans la poêle et on y ajoute quelques ingrédients pour en faire un tout nouveau plat!
Suite

Salade de pois chiches

20 avril 2004 |

Les habitués des Banlieusardises auront remarqué qu’il y a peu de mises à jour dans les délices depuis quelques temps. C’est que j’ai reçu la visite d’une dizaine de généreux amis jeudi soir dernier (pour une sympathique non-surprise-d’anniversaire-en-retard prenant la … Suite

Salade tiède «extra tes restes»

13 janvier 2003 |

Je suis revenue éreintée d’une rare séance de magasinage dominical. Rare, car je n’aime pas la cohue des centres commerciaux et des rues marchandes, alors je ne magasine pas très souvent le weekend… En fait, je ne magasine pas souvent … Suite