Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Banlieusardises

Remonter

Haut

canard - Banlieusardises

Duo de canard à l’huile de truffe

24 octobre 2009 | 13

C’est notre anniversaire de rencontre ce week-end! Nos débuts «officiels» ont eu lieu un soir de X-files, prétexte parfait pour ramener un collègue d’études à la maison après une sortie. Il aurait raté les aventures de Mulder et Scully s’il … Suite

Canard-melon balsamique

12 janvier 2007 |

Le canard séché est un péché mignon hors de prix lorsqu’on l’achète déjà préparé: une vingt-trentaine de petites tranches déjà préparées coûtent environ le prix d’un magret complet. Mais c’est un luxe finalement pas si tant pire pour le budget lorsqu’on le prépare soi-même! On ne le dégustera toutefois pas sur un coup de tête, puisque les magrets doivent d’abord passer 36h dans un mélange sel/sucre, puis une dizaine de jours à sécher (étape que j’ai déjà voulu accélérer en usant de mon génie et de mon déshydrateur, mais ce n’était franchement pas aussi bon).

Tant qu’à avoir les mains dedans, je prépare systématiquement deux magrets plutôt que juste un. Une fois une quinzaine de jours passés depuis le début des opérations, il ne reste généralement plus rien.

Sauf pendant le temps des Fêtes. Est-ce la faute à tous les autres succulents restes qu’il y avait au frigo? On n’arrivait pas à finir un magret de canard séché. Alors plutôt que de simplement le servir tranché, il a fallu que je renouvelle la présentation pour convaincre ma maisonnée d’en venir à bout. Je me suis donc lancée dans cette variation sur le thème du proscuitto-cantaloup, devenu un canard-melon pour les besoins de la cause:

Canard melon balsamique

C’est aussi simple à préparer que ça en a l’air, une fois qu’on a préparé le canard séché (ou qu’on s’est ruiné à l’épicerie…)
Suite

Magret de canard au romarin et au cidre de glace

16 juillet 2006 |

Des magrets de canard, j’en ai souvent fait sécher, parfois fait confire, mais allez savoir pourquoi, je ne les avais jamais grillés à la poêle, comme il est pourtant si simple et évident de le faire. C’est d’autant plus étonnant que le canard est LA viande favorite de mon doux.

Alors ne reculant devant rien, et surtout pas devant un gros spécial de l’enfer chez IGA, j’ai décidé que les magrets seraient simplement poêlés hier…

Magret_canard_cidre_glace.jpg

Jusqu’à quand ça dure, un gros spécial de l’enfer? Mes magrets ne m’ont pas coûté plus cher que des poitrines de poulet, mais le plaisir qu’on a eu à les déguster valait dix fois le prix!
Suite

Cassoulet, confit, graisse et bouillon de canard

8 décembre 2003 |

«Si je vous montre cette image (dit le psy en brandissant une photo de canard), que voyez-vous?
– Une journée de travail, des cuisses confites, de la bonne graisse pour faire sauter mes patates, un bouillon divin et, bien sûr, un cassoulet.
– Enfermez-la!», de déclarer le psy, ajoutant d’un air gourmand: «… dans une cuisine!»

J’aurais pu simplement partager ici une nouvelle recette de cassoulet, avec quelques variantes (dans les ingrédients, mais surtout dans la manière de cuisiner le plat: j’ai utilisé cette fois mon diable de terre cuite, beaucoup plus proche de la traditionnelle «cassole» servant à cuisiner le cassoulet que mon habituelle grande casserole métallique). Mais ce serait négliger l’animal, dont il y a bien plus à tirer que de la bonne chair confite pour le cassoulet. Ne partons donc pas du plat, mais plutôt du canard: voici tout ce que j’en ai fait hier en préparant mon cassoulet.
Suite

Bouillon de canard

2 décembre 2001 |

Nous n’avions même pas mangé la dernière portion congelée de cassoulet que déjà, je trépignais de m’amuser de nouveau à cuisiner du canard. Nous en avons donc acheté un autre congelé vendredi, le laissant lentement décongeler au réfrigérateur pour que je puisse le cuisiner au cours des prochains jours.

Déjà, les magrets sont au réfrigérateur, ensevelis dans un mélange de gros sel et de sucre, pour que je puisse en tirer bientôt un jambon cru de canard. Ce soir, les cuisses et les ailes seront apprêtées au vin et au cognac. Le foie et le coeur seront probablement sautés au beurre pour mon doux. Et, pour ne rien perdre du précieux canard, je tirerai de la carcasse le plus délicieux des bouillons!
Suite

Le vrai de vrai cassoulet

11 novembre 2001 |

Pour une recette améliorée de mon cassoulet, voir Cassoulet, confit, graisse et bouillon de canard

Avez-vous déjà remarqué que toutes les recettes de cassoulet sont différentes, mais que chacune est la vraie? Sans doute pour éviter de devoir justifier la chose, l’un sera le vrai cassoulet de Castelnaudary, l’autre le vrai cassoulet de Carcassone… Je vous présente donc mon interprétation personnelle de ce plat traditionnel, composée de plusieurs recettes trouvées sur le Net, dont on dira sûrement un jour qu’il s’agit du « vrai cassoulet de Rosemère » ;-)
Suite