Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Banlieusardises

Remonter

Haut

vinaigre - Banlieusardises

Fruits de la mer et de la terre en escabèche

1 mai 2010 | 5

Sur une belle table de tapas, j’aime faire une place à une vaste palette de saveurs: des plats plus ou moins relevés, plus ou moins amers, plus ou moins vinaigrés… Nos doigts grappillent dans la palette et nos palais se … Suite

Canard-melon balsamique

12 janvier 2007 |

Le canard séché est un péché mignon hors de prix lorsqu’on l’achète déjà préparé: une vingt-trentaine de petites tranches déjà préparées coûtent environ le prix d’un magret complet. Mais c’est un luxe finalement pas si tant pire pour le budget lorsqu’on le prépare soi-même! On ne le dégustera toutefois pas sur un coup de tête, puisque les magrets doivent d’abord passer 36h dans un mélange sel/sucre, puis une dizaine de jours à sécher (étape que j’ai déjà voulu accélérer en usant de mon génie et de mon déshydrateur, mais ce n’était franchement pas aussi bon).

Tant qu’à avoir les mains dedans, je prépare systématiquement deux magrets plutôt que juste un. Une fois une quinzaine de jours passés depuis le début des opérations, il ne reste généralement plus rien.

Sauf pendant le temps des Fêtes. Est-ce la faute à tous les autres succulents restes qu’il y avait au frigo? On n’arrivait pas à finir un magret de canard séché. Alors plutôt que de simplement le servir tranché, il a fallu que je renouvelle la présentation pour convaincre ma maisonnée d’en venir à bout. Je me suis donc lancée dans cette variation sur le thème du proscuitto-cantaloup, devenu un canard-melon pour les besoins de la cause:

Canard melon balsamique

C’est aussi simple à préparer que ça en a l’air, une fois qu’on a préparé le canard séché (ou qu’on s’est ruiné à l’épicerie…)
Suite

L’Épicier et le vinaigrier

11 avril 2003 | 8

Non, ce n’est pas le titre d’une fable de Lafontaine, mais plutôt la suite des aventures de ma semaine d’anniversaire (dont l’histoire commence ici).

Mon amie DB, connue au doctorat conjoint en communication (que j’ai mis de côté depuis … Suite