Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Banlieusardises

Remonter

Haut

16 commentaires

Raclette à l’heure du brunch

Martine Gingras

On les aime, nos enfants. Mais surtout, on les aime charmants avec la visite. Et pour qu’ils soient adorables, ils doivent avant tout être REPOSÉS. Recevoir le midi empiète immanquablement sur l’heure de la sieste de l’après-midi… DANGER! Recevoir le soir oblige soit à repousser un peu trop l’heure du dodo… DANGER aussi! À moins qu’on fasse participer les invités au rituel du soir, ce qui peut être, j’en conviens, assez amusant…

On finit par préférer les formules «intermédiaires», mélangeant deux repas en un: il y a le classique brunch (contraction entre breakfast et lunch), qui permet à la visite d’arriver alors que les enfants sont joyeusement réveillés et de partir juste avant la sieste. Il y a maintenant aussi le slunch, un souper-lunch, néologisme dont m’a instruite ma copine des Peccadilles, qui est aussi le thème du dernier livre de la blogueuse Pascale Weeks, un petit goûter servi à l’heure du thé… soit juste après les siestes. On n’a toujours pas eu l’occasion de tester la formule, mais ça viendra certainement…

Pour le repas familial de Noël, cette année, on a organisé un brunch avec mes parents au lieu de les inviter à souper. Au menu, une raclette bien spéciale, adaptée à l’horaire: les fromages étaient moins corsés que pour une raclette traditionnelle, et au lieu de proposer des viandes à griller sur la plaque, on versait du mélange à crêpes de sarrasin et on faisait dorer du pain. Dans les barquettes, chacun composait selon son inspiration: pommes de terre, canard séché, rôti maison, fromage, fruits…

brunch_raclette_gen.jpg

Je me souvenais avoir vu l’idée d’un tel concept dans un feuillet publicitaire des épiceries IGA, l’an dernier… je ne sais plus trop ce qu’il y avait sur leur table, mais si ça peut vous inspirer, voici ce qu’il y avait sur la nôtre le 25 décembre!

Viandes:
· Tranches de rôti de porc maison
· Saumon séché confit
· Canard séché aux épices
· Pâté de foie de volaille à la mangue (sans cari, cette fois)

Fromages:
· Mamirolle
· Gruyère affiné en grotte
· Soeur Angèle

Préparations:
· Mélange à galettes de sarrasin
· Mélange à pain doré

barquette.jpg

Fruits et légumes:
· Physalis (cerises de terre)
· Pêches dans le sirop
· Bananes, bleuets
· Tomates raisins
· Pommes de terre grelots (déjà bouillies et tiédies)

Autres:
· Confiture de figues
· Sirop d’érable
· Pains (baguette, aux graines de citrouille et canneberges, etc.)

brunch_raclette_gen2.jpg

C’était un brunch festif, convivial, délicieux… le seul hic: la plus jeune a fait sa sieste matinale PENDANT le brunch! On repassera pour l’idée d’un repas adapté à l’horaire des enfants ;-)

Mise à jour: Suite à une invitation reçue dans les commentaires, je fais don de cette idée de brunch au site help-beat-sarcoma-a-thon (pour faire connaître le sarcome, une forme rare de tumeur cancéreuse qui s’attaque aux tissus mous ou osseux). Pour en savoir plus sur le sarcome, visitez Cancers-sarcome.info.

Commentaires

  1. baguette

    Que voilà une belle idée!
    Devant recevoir les amies de ma pupuce de 10 ans dans la semaine qui vient… je vais peut-être « faire du pouce » sur cette idée. C’est tout à fait festif.
    Vive la bouffe!

  2. Rhoo ça c’est du brunch 5 étoiles !
    Très bonne idée, et même sans petits à la maison,le brunch j’ai toujours adoré (pour les dimanches farniente).
    Mais la raclette avec d’autre fromage que la raclette, j’y aurai jamais pensé (l’éducation helvétique ça).

  3. J’ai adopté le brunch pour tenir compte de l’éloignement des convives, de leur crainte de la Métropolitaine et du pont-tunnel, de leur aversion pour la conduite nocturne dans Montréal…

    Tu vois, même pas de petites puces qui ont besoin d’une sieste ! Ton brunch est superbe. Et je craque pour ta nappe super festive!

  4. baguette, si tu fais du pouce (j’adooore l’expression!), fais aussi un petit aller-retour pour nous raconter les bonnes choses qu’il y avait à ton tien de brunch-raclette!

    MmeDeCons, il faut savoir que si on aime la tradition, dans la famille, on aime encore plus la revisiter et jouer avec… et la tradition s’en accommode généralement très bien ;-)

    Tarzile, right on! (signé: la fille qui n’a conduit qu’une petite fois en ville… et pour un brunch, justement! hi hi!)

  5. Je fais ça aussi. Ça fait changement et c’est donc bon ! Les invités adorent à tous coups. Et surtout, ça occupe les enfants. La raclette, c’est un des rares repas pendant lesquels nous n,avons pas besoin de prier les enfants pour qu’ils mangent.

    Bonne année à toi et ta belle famille. xx

  6. baguette

    Martine; je sors de table. Et comme j’avais lu que tu voulais un « compte-rendu » de mon « pouce »… le voici!
    Ceci dit, je dois spécifier; ma « raclette éclatée » (ou raclette extrême; kèsse t’en dis?) n’a pas eu lieu dans les circonstances prévues!
    Pour les amies de ma fille… elle a opté pour des pizzas (Pinardises p.90 pour la pâte, le reste… improvisez selon vos goûts!).
    Que dire à ça… quand la puce veut des pizzas… la puce étant tellement géniale… facile à vivre… Ben on fait des pizzas!

    Sauf que ta raclette était restée dans mon hémisphère gauche. Fallait l’en extirper. C’est chose faite depuis quelques maigres minutes. Quoique… la raclette… c’est ma pote, alors on va faire encore en créant, c’est sûr!

    Donc;
    pas de viande puisqu’on est végé… mais des oeufs à cuire sur le grill pour agrémenter la pâte à « galettes » de sarrasin.

    Fromages;
    cheddar « fort » (rapporté de UK)
    Suisse
    Gouda d’ici

    Fruits et légumes;
    pommes de terre
    épinards (dans une mini galette de sarrasin avec fromage… c’est divin!)
    brocolis (ma progéniture y est accro!)
    champignons
    pommes

    galettes de sarrasin…

    pain;
    de bibi
    de la boulangerie artisanale de St-Eustache (tu me diras si tu veux les coordonées; sont pas sur le net)

    « Ketchup » maison (ais-je le droit de l’appeler ainsi? pas sûre! mix de fruits et légumes aromatisé disons.
    moutarde maison,
    « Pickle » rapporté de UK.

    Je crois que c’est tout. Mais j’oublie forcément quelque chose; ce qui n’a pas une importance magistrale je dirais.

    Je disais que ce n’était pas fait dans les circonstances pré-citées… mais c’est un peu faux, puisque ma petiote a une amie pour 48h, et l’amie jubile! La raison… ce sont les « galettes » de sarrasin.. cuites selon différentes formes toutes plus ludiques les unes que les autres. Bref; un souper réussi, à la fois pour les adultes et les enfants.

    Je retiens que la raclette sera dorénavant « LA » chose à faire avec des enfants, même si les dits enfants sont presque des pré-adolescents.

    Bien le bonsoir chez vous,
    et une belle année à terminer et à initier.

  7. pimpim

    Très heureuse année à toute la famille !

  8. Excellente idée !
    Chez nous, la raclette, c’est très classique : pommes de terre, fromage à raclette, viande des grisons. C’est tout. Ah, j’allais oublier : on boit du coca, avec :)

    Bonne année à toi et à ta charmante famille, chère Martine ! Bises.

  9. La raclette est un délice et de bien beaux souvenirs: 2 ans en Suisse à travailler et à voyager…
    Merci pour ce blogue succulent!

  10. La raclette est un délice et de bien beaux souvenirs: 2 ans en Suisse à travailler et à voyager…
    Merci pour ce blogue succulent!

  11. Vive les brunchs entre amis où les enfants jouent gaiement autour des adultes! Nous sommes également des adeptes de cette formule qui permet à tous de bien profiter de la visite! Oust le temps perdu à mettre les enfants en pyjama, l’interminable moment de les mettre au lit parce que trop excités! Vive les brunchs!

    J’aime bien l’idée des slunch et de l’heure du thé! À essayer!

    Bon début d’année! ;-)

    p.s. je viens de recevoir une offre pour un abonnement au magazine de la fameuse Martha Stewart. Est-ce que ça vaut la peine d’après toi? Quelqu’un y est abonnée? Vous aimez?
    Merci!

  12. Partager ce brunch pour la bonne cause?
    Ce brunch a l’air delicieux :-)
    Voudrais tu le faire participer a help-beat-sarcoma-a-ton? Ce n’est pas un jeu mais une operation pour faire parler des sarcomes, cancers peu connus?
    Pour plus d’infos: http://help-beat-sarcoma-a-thon.blogspot.com/2008/11/bienvenues.html

    Merci :-)

  13. Mais quelle bonne idée!!!! J’en ferai une c’est certain – ne manque plus que l’occasion! Nous autres on a tendance à faire une strata au jambon et fromage lorsqu’on recoit des invités pour déjeuner, mais une raclette c’est tellement cool! C’est tellement vrais que les brunch ont la cote avec des enfants, on en a fait pendant les fêtes avec des amis et c’est tellement chouette car on n’a pas d’enfant fatigué et on a toute la journée pour digérer :)

  14. Merci pour le super partage d’idées! Vous êtes géniaux!

    Bichonne: J’ai vu ça! Je suis tombée sur ton site en cherchant si quelqu’un d’autre avait déjà abordé le sujet des brunches raclette… :-)

    baguette, pââââs du tout envieuse, je vais faire semblant que je n’ai pas lu les ingrédients from uk… pfff! ;-) Par contre, ta boulangerie artisanale, je vais sûrement y faire un saut quand je serai dans le coin! Est-ce celle-ci?

    Bergamote, avec toi, c’est pour le coca que je vais faire comme si je n’avais pas lu… mais pas par envie… hi hi hi ;-) Par contre, viande des grisons, excellente idée! Bon début d’année à toi aussi!

    Louis, merci à vous d’avoir dit bonjour :)

    Manon: D’autres pourront te répondre mieux que moi!

    Babeth: j’ai ajouté le widget et je t’ai laissé un mot.

    Mare-Chaton: Avec toute cette neige (qui fondra tôt ou tard), tu fais bien de laisser tomber le « i »… gnac gnac… j’ai pas pu résister! ;-)

  15. Arf! À Vancouver, c’est de la belle pluie qui a commencé à tomber hier et ils en annoncent 40 à 60 mm de plus d’ici jeudi. Alors, la neige fond déjà.

  16. baguette

    Martine; bingo! C’est bien la boulangerie en question. Elle a fermé et ré-ouvert depuis la photo qu’on voit. Et peut-être changé de proprios itou. Les nouveaux sont HYPER sympas. Vraiment hyper. Et à eux seuls valent la visite. Surtout que de Rosemère oû on skie au golf à St-Eustache… mettons qu’il n’y a pas grand effort en jeu!
    Pour le pain… mes filles « trippent » fort sur leur pain au chocolat, celui aux dattes, et les fesses mi-blanc-mi-blé-entier. Mais … on est loin de la croûte « croûte » et de la mie alvéolée!
    Pour ça, la recette proposée par je ne sais plus quel boulanger sur le site de Di Stasio fait la job encore mieux. Mais je suis heureuse d’encourager une petite entreprise locale, qui s’aprovisionne au moulin d’en face, qui te fait visiter son immense four à bois… et qui fait des galettes d’avoine (et sarrasin) divines. En prime, c’est à 2 pas de chez moi. Alors je ne me prive pas. Et je ne boude pas le plaisir de mes filles.
    Si tu y vas, tu me diras comment tu aimes. ;-) (on a notre honneur du coin!)

    Pour les ingrédients de ma raclette « from UK »… ok; je n’insiste pas! ;-)
    Et lors des prochains voyages, je ne te dira pas non plus (comment on « tire la langue en msn????).
    Mais sans vouloir être sadique… le cheddar DE cheddar… qui vient des CAVES de CHEDDAR… no comment! (ici, une étoile d’ange… ;-) )

    Manon; Martha… j’éviterais! J’ai tenté un tas de fois de reproduire ses trucs… c’est hors norme! Ça marche pas!

Soumettre un commentaire